dimanche 27 mars 2016

JONESES - Criminals 12'' 83 (American standard)





























On frise le rock'n'roll voir le rockab avec ce disque. Quand ça mélange punk et rockabilly, ça s'appelle pas du psychobilly? Je pose la question c'est parce que c'est vraiment une scène dont j'ignore tout. J'ai bien un pote qui joue dans un groupe psycho mais ça se résume à ça.
A priori, c'est pas du tout le genre de musique qui peut me plaire. Je vous ai déjà raconté la tension qu'il y avait entre les rockabs et les punks à Montceau la ville où j'ai grandi? Et la tension qu'il y avait entre les punks et les les hardos? Et celle entre les beaufs et les punks? Je crois à la réflexion que même les new wave en avaient après notre gueule, que les discos voulaient notre mort et que les babas nous maudissaient dans un nuage de fumée. Et nous on méprisait tous ce monde là et la musique qu'ils écoutaient alors même si les rockabs étaient les plus francs et pour le coup les plus respectables, ça m'empêche que ça me ferait mal d'écouter leur musique archaïque.
Tu me diras la bière a coulé dans les gosiers et ces histoires de clans sont bien loins maintenant. Et je le trouve pas si mal ce maxi des Joneses. Bien moins méprisable que ce qu'ils ont fait par la suite. Ce virage Mötley crüe/Guns n' roses est tout simplement détestable. Je dis ça et j'ai jamais écouté. je me fie simplement au look et à ce que j'ai pu lire sur discogs. Le petit texte les présente même comme des précurseurs. Bon, faut pas déconner, ça reste du rock et quand les Guns ont débarqué, je leur trouvais vraiment rien de révolutionnaire. Alors même si Joneses faisait le même genre de musique un an avant, ça n'avait sans doute rien de stupéfiant. Le plus pénible pour eux, c'est surement de ne pas avoir eu la même reconnaissance que les Guns et surtout  le même train de vie.
Je connais donc pas l'album, je connais juste le 2ème maxi Tits and champagne qui est en bonus sur le cd Criminals. Ce maxi est sorti à l'origine en 89 et sonne beaucoup plus rockab. Je pense que l'enregistrement est plus vieux. Pour en savoir plus, faudrait que je lise l'historique qu'il y a dans le cd mais j'ai perdu mes lunettes et c'est écrit beaucoup trop petit.

The JONESES - Criminals 12" 83 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 32,5MB)



9 commentaires:

LE yann a dit…

J'ai écouté que le morceau que tu as posté sur le blog, je le trouve très bon, mais je n'y vois pas une once de rockabilly. C'est juste du punk-rock carré, certes un poil wack'n'woll. D'ailleurs ça m'a fait penser à Badtown boys, qui jouaient pareil en 10 fois plus speed.
Haa le psycho, on était bien dedans à la fin des 80's, quand les Wampas, Happy drivers, Crabs et autres Pussykillers étaient "à la mode". Mais on a toujours été sceptiques quant à ce mouvement où trainaient autant des punks que des rockers que de fafs...
En tout cas je crois que mes parents n'ont jamais apprécié la pochette des Klingonz que j'avais affiché dans ma chambre...

laurent a dit…

Aucun rapport avec du psychobilly, là.
Mais rock'n'roll c'est la moindre des choses.
C'est vrai que si tu t'arrêtes aux photos ça peut te rappeler les pires groupes des années 80 mais musicalement les Joneses ont plus à voir avec les New York Dolls et les Heartbreakers (et le revendiquaient j'imagine.)
Ils n'étaient pas les précurseurs des Guns et compagnie mais après la vague hardcore de Los Angeles ils ont été parmi les premiers à refaire un style de punk plus 70's qui est revenu à la mode là-bas avec des groupes comme les Lazy Cowgirls ou les Suicide Kings et surtout les Humpers, deux groupes du petit frère du chanteur des Joneses.
Ils n'auraient jamais gagné des millions avec cette musique mais en lisant Flipside à l'époque on se rendait compte qu'ils étaient nombreux à jouer dans ce style quelques années après la séparation des Joneses. Je crois que c'est de ça que veut parler l'auteur du texte sur Discogs.

jolicoeur a dit…

Je savais que je pouvais compter sur des connaisseurs!!
D'accord Yann, le morceau Criminals, c'est vraiment une tuerie pas trop rock'n'roll mais certains autres morceaux sont beaucoup plus marqués. Mais encore une fois, j'y connais rien! Putain les Badtown boys, ça c'est bon!
Donc j'ai rien compris à ce que j'ai pu lire sur Joneses... Merci Laurent pour la précision.

laurent a dit…

J'ai oublié de mentionner la magnifique pochette au passage (alors que les pochettes c'est quand même plus important que la musique, non?)
Ah c'est pas les G&R, Mötley Crüe ou Skin Row qui auraient fait preuve d'autant de bon gout pour vendre leur tintamarre.
Une preuve de plus qu'on joue pas dans la même division (et une métaphore sportive, une. Moi qui déteste cette perversion consistant à martyriser un ballon sans défense.)
Au passage cette photo sûrement pas choisie par hasard a une histoire très intéressante, n'hésitez pas à en apprendre une peu plus si vous ne la connaissez pas...

JIMM a dit…

m.s.t reup please

LE yann a dit…

Allez, en souvenirs des tremplins et creepers qui ont écumé les salles de concerts indé dans les années 80, une petite orgie psycho :
https://www.youtube.com/watch?v=0FInOk9v7mw
https://www.youtube.com/watch?v=jjEHWXOfigU (super document !)
https://www.youtube.com/watch?v=KAdn_3Yg_9Q
https://www.youtube.com/watch?v=aeGE3nPPofg (idem)
https://www.youtube.com/watch?v=3IXBtTJqfKw
https://www.youtube.com/watch?v=CMpkcu8NiRA
https://www.youtube.com/watch?v=LJrlx5YW4_w
Et comme tout ça ça sonne un peu vieillot, deux SUPERS albums de psycho moderne :
https://www.youtube.com/watch?v=1g5kbO28udQ
https://www.youtube.com/watch?v=TYu6SoHnGtU&list=PL7F46E54AFE17A56A&index=2

jolicoeur a dit…

C'est quoi l'histoire de la photo Laurent? Je suis un feignant mais je vois pas comment chercher des infos sur une photo.
Merci Yann pour les liens. Je pensais pas que tu portais toujours autant pour le psycho. De mon coté c'est pas le grand amour, j'essaierai quand même de regarder un ou deux liens. Avec la connexion que j'aie en ce moment, c'est pas gagné!

New links for MST (ep, LP, demos)

laurent a dit…

La photo est assez connue et a même été utilisée pour d'autres disques je crois.
L'histoire est intéressante parce qu'elle date de l'époque où les puritains ont voulu s'occuper d'Hollywood et censurer toutes les scènes ou images qui d'après eux étaient contraires aux bonnes moeurs. Il a même été créé le fameux code Hays que les studios étaient sommés de respecter.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_Hays

Un jour le technicien d'un studio en a eu marre et s'est amusé à rassembler tout ce qui était interdit à l'écran en une seule photo : sexe, violence, nudité, blasphème, jeux d'argent, défiance envers l'autorité (le mec à terre est un flic) et bien d'autres choses encore et l'a distribuée à tous ses camarades.
Et voilà le résultat!
Chouette anecdote et chouette photo, non?

darkovonhell a dit…

et comment !!!super pochette elle aurait été parfaite pour social distortion...la premiére fois que j'ai écouté les joneses,c'était une reprise ,pill box ,sur un de mes vinyls préférés ,100% pur punkrock ,le ''diggin a hole''des LOWDOWNS un groupe de san Francisco des années 90s, ideal pour boire de la biére ___puis quelques années plus tard avec l'arrivée d'internet ,j'avais trouvé un lp des joneses sur un super site ,le punknotprofit ,mort il y a moment...et les HUMPERS ?j'adore les HUMPERS!!cette video,le MUTATE WITH ME ,la meilleure chanson de l'histoire ou presque !pareil pour les lazy cowgirls et les CREAMERS que je pense étaient avant avec 2ou 3 membres en comun;pour moi le meilleur a melanger punkrock hard et glam c'est JEFF DAHL une vraie légende,tout comme SONNY VINCENT des TESTORS ,des vrais monstres avec knox et CHARLIE HARPER entre autres ;;__________les badtown boys !!c'est avec eux que suis tombé pour la premiére fois sur paynomorethan!!!j'avais trouvé leur lp epidemic a londres a 0.50 £ pences ,ça va pas trop cher ,il était dans le bac de cds pourris ,j'ai aimé la pochette et leurs gueules (moustache!bequilles,perfecto et bermuda.....)du coup 10ans apres j'en voulais plus et c'est la que j'ai decouvert ce grand blog et voila vive le rock...

Libellés