samedi 13 juillet 2013

V/A Alive in ireland Cd 98 (Rejected & Warzone)


























Après 666 disques postés sur le blog, je crois que le mieux à faire c'est de repartir sur de bonnes bases, d'oublier toutes les rancoeurs et les petites guéguerres qui n'amusent plus vraiment personne et puis surtout qu'on arrête de prendre mon blog pour un forum. Si vous avez envie de vous exprimer, faites le votre de blog (quelques personnes en ont fait parodiant le mien mais on dirait qu'elles se sont fatiguées) Donc que ce soit clair, si c'est pour laisser des commentaire désobligeants surtout sous couvert d'anonymat, c'est même pas la peine d'essayer, ils ne seront pas publiés. Alors d'accord, on repart sur de bonnes bases?

Et pour ça qu'est ce qui pourrait être mieux qu'une petite série sur Leatherface. Je crois bien que j'ai encore quelques disques qui pourrait satisfaire les fans du père Frankie.
On commence donc cette série avec une compile live (au et en soutien au Warzone) assez rare sur laquelle on trouve quelques morceaux de Jesse ou Jessie, le groupe que Frankie Stubbs a formé après le split de Leatherface. Les morceaux ne sont pas vraiment des inédits puisqu'ils existent en version studio soit sur les eps (le premier ici), soit sur l'album mais ces versions diffèrent et pour du live, le son est plutôt plus que correct.
Il n'y aurait eu que des morceaux de Jesse sur le Cd, ça aurait été peut être pas plus mal, pour pas dire carrément mieux, parce que personnellement, j'ai jamais été un grand fan de Wat tyler et de son punk parodique(quoique je fais une exception pour le split avec Leatherface et cette magnifique reprise de Not supertitious avec un chant féminin) et c'est pas ces morceaux qui vont me faire changer d'avis.
A une époque, il y a certains groupes comme Operation ivy ou Citizen fish qui auraient pu me faire croire que ska ne rimait pas forcément avec pouet pouet. Le premier Ep d'Ex cathedra m'avait conforté dans cette idée mais j'avoue qu'à l'écoute de ces quelques morceaux live, j'éprouve pas grand chose.
Quant à Kabinboy, ça présente à mon avis aucun intérêt. Le son est ridicule, les compos inintéressantes et ça clôture bien mal le cd avec 2 instrus pas très inspirés.
A vous d'écouter et de vous forger votre propre opinion mais moi je dis, sans Jesse, cette compile ne vaudrait pas grand chose!

V/A Alive in Ireland Cd 98 (18 mp3 en 320kbps + livret 8 pages =167MB)

11 commentaires:

Tony a dit…

Chouette des morceaux live de Jessie ou Jesse ! Merci !

L'autre soir j'ai fait une émission de radio sur le punk hardcore italien, j'ai (forcément !) parlé de ton blog à un moment, si ça te dit d'écouter c'est là :

http://www.boredtodeathradio.blogspot.fr/2013/07/emission-139.html

Ah, et file moi ton adresse postale que je t'envoie ce zine BTD !

Bises

stogref a dit…

Le Ska rime avec pouêt pouêt? Je l'aime pas associé à du punk mais là, tu vas un peu trop loin jeune homme! Si c'est çà que t'appelles repartir sur de bonnes bases, surveille tes bases arrières... Gare aux original skinheads anonymes!!! :D

stogref a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
jolicoeur a dit…

Tony, J'ai téléchargé l'émission mais j'ai pas encore eu le temps de l'écouter. Je crois que j'ai pas réussi à choper l'émission d'avant...
Pour le zine, c'est vrai qu'il faut que je t'envoie des timbres depuis un moment. Il faut que je fasse ça!

J'aurais peut être du parler de ska festif, c'est ça que je voulais dire et la france est pas spécialiste en ska festif?
Et toi Stef, tu aimes ça le ska festif?

meantime zine a dit…

les spécialistes du ska festif, c'est aussi les espagnols et les italiens ;)

sinon, en ce qui concerne Wat Tyler, tout n'est clairement pas bon, mais ya au moins un super skeud à mon goût: leur split LP avec THATCHER ON ACID (et c'est aussi, d'ailleurs, le meilleur skeud de ces derniers, ça tombe bien !!)

stogref a dit…

Du tout, j'aime le roots ska rocksteady et en français y'a bien que les Fils de Teuhpu que j'affectionne. Pour le festif, je reste sur du punk! ;)

jolicoeur a dit…

C'est moi qui doit pas être un spécialiste, enfin bon...
Bon, faut que j'essaie d'écouter ce split Lp.
Tu veux parler des Fatals picards quand tu parles de punk festif?

stogref a dit…

HaHa, non je savais pas que çà existait le punk festif; moi quand je veux m'éclater, faire la fête, je le fais avec du bon gros punk hardcore!!! (je raye le mot festif de mon vocabulaire)

Anthony a dit…

Bien reçu ta lettre JM, merci ! Je t'envoie ça dès que j'ai un peu de temps.

Anonyme a dit…

hey i dont speak itailain but the link is not working could you re up? thanks

jolicoeur a dit…

The link is ok

Libellés