dimanche 12 janvier 2014

CYCLOPE - 1st Lp 84 (Idéal)
















On va parler un peu de groupes français, ceux d'il y a déjà 30 ans, ceux qui voyageaient plus du coté rock du punk rock. Vous me direz qu'on s'en fout des étiquettes mais c'est toujours pratique pour définir un groupe et je crois pas que Cyclope se définissait eux même comme punk mais bel et bien comme un groupe rock. Bon bref, de toute façon la confusion n'ait guère possible. On est franchement dans le rock à légère tendance punk.
J'en vois d'ici qui se réjouissent déjà mais j'y peux rien, moi je l'aime bien ce disque. Faut dire que c'est presque ça qui m'a mis le pied à l'étrier. Bon j'exagère un peu mais comprenez qu'en ce début des années 80, au fin fond de ma bourgogne natale, dans une ville ouvrière bercée à la mazurka et aux fanfares municipales, c'était pas facile de choper de la muisque du diable et Cyclope était presque ce qu'il y avait de plus accessible en groupes français. Paradoxalement, c'était plus facile chez le disquaire du coin de dégotter un Dead kennedys ou un Exploited plutôt qu'un Oberkampf. Et Cyclope faisait partie de ces groupes français peut être un peu plus "grand public". En plus de ça on les voyait à la télé. Faut dire que ça avait été une sacrément bonne idée cette reprise d'Edith Piaf à la mode punk rock (ou rock punk) et que moi et mes potes, on avait tout de suite craqué sur ce tube imparable. Le reste de l'album m'avait un peu déçu et il y avait bien que cet Hymne à l'amour débridé qui me faisait sautiller dans tous les sens.
Mais maintenant, je l'écoute avec tendresse ce disque et il y a des morceaux que je trouve vraiment bon (et d'autres très mauvais). Bon c'est très année 80, avec le chant clair et les paroles un peu débiles, la guitare n'est pas très saturée et le basse/batterie est terriblement efficace. Tout ça sans le coté new wave qui prédominait à l'époque. Et j'aime ce son tranchant sans fioriture. Mais ça reste très rock, vous voilà prévenu!
Un deuxième album est sorti qui est beaucoup plus soft et que j'ai pas eu envie de réécouter. Il y en a même un 3ème et un 4ième que j'ai jamais entendu. Le chanteur (paix à son âme) jouait avant ça dans Smiler qui est un groupe qui date de l'époque où le port de la moustache était largement toléré et que les rockers s'appelaient Gérard ou Jean claude. Mais bon, on en parlera peut être une autre fois....

CYCLOPE - 1st Lp 84 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 55MB)

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Link is dead.

jolicoeur a dit…

Sorry, now it's okay!

Anonyme a dit…

KE DE SOUVENIRS

LE yann a dit…

t'as oublié "soirée bombage" qui est carrément carton aussi. Le 2ème album, qui m'a mis le pied à l'étrier, est plus subtil mais très bien aussi. Les suivants c'est de la soupe. Je ne les ai jamais vu à la télé. Tu confonds pas avec Blessed virgins ?

Anonyme a dit…

Je serais assez curieux d'écouter Smiler si quelqu'un connait et à ça ?
Jano

jolicoeur a dit…

Pas mal soirée bombage mais j'aime bien le morceau Gout du risque qui pour le coup est pas du tout carton. J'ai pas cherché le 2ème mais je le réécouterai...
Si! Je te garantis, Cyclope sont passés à la télé, au moins une fois en tous cas. C'était peut être sur décibel. Ah ouais, Blessed virgins, ça faisait du bien aussi de voir un groupe comme ça à la téloche même si j'ai jamais acheté de disque.
Moi aussi, je serais curieux d'écouter Smiler. On peut au moins écouter un début de morceau sur 45 tours. Faut en profiter avant que le site ferme. Ca c'est con!
http://www.45toursderockfrancais.net/rockfrancais/smiler45t.htm

alex carter a dit…

Salut,et merci pour ton site...
Les cyclopes;je viens de me rappeler l'avoir aussi en vinyl.
Mais me rappelle plus trop du disque,meme si je me souviens que je l'avais pas mal écouté à l'époque.
Grace à toi,je vais pouvoir me le réécouter,merci :)

Anonyme a dit…

Salut
malheureusement le lien est mort
est il possible de le ré activer
merci par avance

jolicoeur a dit…

Salut,
Désolé pour le retard. Voici un nouveau lien:

http://www110.zippyshare.com/v/W0DvxZKM/file.html

Anonyme a dit…

encore un grand merci

Libellés