jeudi 14 juin 2012

MIDDLE CLASS Homeland Lp 82 (Pulse)



























L'anonyme du 6 juin 2012 a été plutôt perspicace quand j'ai posé la question de savoir quel sera mon prochain post. Bon bien sûr, à l'époque, j'imaginais pas que j'allais vous parler des Zobsecks. Je voulais le faire de toutes façons, on me l'avait demandé et partant du principe que j'accède à toutes les requêtes à partir du moment que j'ai le disque ou la cassette, je me voyais pas refuser. Mais c'était pas aux Zob' que je pensais quand j'ai posé la question sur mon prochain post. C'était pas non plus cet album de Middle class mais vu que j'ai que ça en stock en ce moment. N'empêche que l'anonyme familier n'est pas tombé loin parce que lui pensait que j'allais vous parler du Ep Out of vogue de Middle class. C'est pas que j'aurais pas voulu mais je l'ai pas! Mais avouez qu'il est pas tombé loin... Sauf que je voulais pas parler de cet album tout de suite mais après un post qui aurait du se faire à la place des Zobsecks... En y réfléchissant bien, ce disque arrive au bon moment, c'est celui dont je parlerai la prochaine fois qui tombe mal puisque c'est celui dont je voulais parler à la place des Zobsecks, et quand vous le découvrirez, vous vous rendrez compte que l'anonyme de 14h09 a vraiment eu le nez fin. Vous verrez!
On peut être d'accord ou pas d'accord sur le fait que Middle class a inventé le hardcore. On a déjà eu cette discussion fondamentale ici même sur ce blog. Certains pensent que la paternité du hardcore revient logiquement à Bad brains, d'autres sont certains que c'est sans aucun doute à Black flag que revient le droit de porter le titre d'inventeur du hardcore, j'ai même croisé une fois un type qui croyait dur comme fer que l'origine du hardcore remontait à Madball. Moi je reste convaincu que Middle class a bel et bien été, et ça bien avant Bad Brains, les précurseurs du hardcore. Je suppose même que les gaziers en faisaient avant que le terme soit inventé. C'est juste une question de date. En 78, personne ne faisait de la musique comme eux l'avaient conçu. Pas même Black flag qui pourtant avait sorti leur premier Ep la même année. J'avoue que je suis plein d'admiration pour ces frères Atta et ce Mike Patton qui n'a rien à voir avec le Mike Patton insupportable et adulé qui faisait les choux gras des magazines rock il y a encore pas si longtemps. C'est notamment le jeu du batteur qui me sidère. Bon maintenant, ce jeu parait banal mais en 78, quel génie de jouer de cette façon aussi déliée. On sent bien que c'est à l'origine une volonté artistique de jouer aussi vite et non pas la nécessité d'accélérer toujours le tempo qui a amené ce résultat. Quatre ans après le Génial Ep, les frères Attta ne sont plus que 2 en plus de Mike Patton et d'un nouveau batteur. Le tempo a considérablement ralenti, le style n'est plus le même, il se rapproche beaucoup plus de celui entamé sur le 2eme Ep Scavenged luxury. On n'hésitera pas à parler de post punk ou de new wave et de citer Joy division pour le chant linéaire et glacial. Tiens, parait que c'est à la mode le post punk, c'est normal, c'est dans la logique des choses. Après le revival hardcore, le revival post punk et si on suit l'évolution qui a eu lieu il y a une trentaine d'années, on devrait enchaîner sur le hardcore métal et ensuite sur le NYHC poilu et le hardcore fusion. Oh grand Satan! Faites que je ne subisse pas ça une deuxième fois. Quitte à nourrir prématurément, je préfère ne pas supporter à nouveau le hardcore fusion! J'en ai froid dans le dos!

MIDDLE CLASS Homeland Lp 82 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 72MB)

17 commentaires:

Anonyme a dit…

http://youtu.be/zgJgKu0KPGA

laurent a dit…

Je l'adore moi cet album. Bon je l'ai acheté parce que je pouvais pas trouver Out Of Vogue, et c'est pas à ça que je m'attendais évidemment. Aujourd'hui leurs débuts ont été parfaitement réédités mais il y a à peine quinze ans je devais me contenter d'un CD gravé j'imagine à partir d'une vieille cassette.
En tout cas passée la stupeur de la première écoute, je me le suis souvent repassé ce disque et j'ai fini par l'apprécier. D'ailleurs à l'époque j'écoutais Slint qui passaient pour les fers de lance, non pas du post-rock, mais du post-core, vous vous rappelez du post-core? Arf arf, ouais. Et bien en écoutant Homeland je me disais que ça avait dû influencer Slint. Je sais pas si c'est le cas mais je trouvais ça génial, en 1978 ils faisaient du hardcore avant tout le monde, et en 1982 ils faisaient déjà du post-core. Moi ça m'épatait. Ensuite j'ai découvert Wire et je suis convaincu que c'est une des plus grandes influences de Middle Class, pour Out Of Vogue comme pour Homeland.
(Sinon j'aime bien Faith No More aussi. Pardon.)

Nox TxG a dit…

ça fait longtemps que je suis pas passé par ton blog mon p'tit J-M! J'voyais les post, mais faut dire que les Zob', avec ce que j'ai écouté sur You Tube, non ça me disait pas! Mais là, waouh! Je me jette dessus, ta description est très cool. A part que je me perd dans tes projets de liste, mais ça c'est un détail! J'suis comme toi, j'veux pas subir (même pour la 1er fois) la vague New School / Fusion! Quelle merde! A quand la mode du Fast-core et du Powerviolence, là je serais refait! Bon, j'te prend ça et j't'en redis des nouvelles. Sinon j'ai été chez Yves, t'as du voir ça par rapport à mes post sur mon blog (qui n'a pas été effacer depuis un bail, j'fais des efforts!), et il m'a filer le 7" de Coup d'Grisous, j'te balance la chronique à l'occaz'!

Zoub'

Nox

fred* a dit…

Yep, le lien ne renvois pas sur media fire...?

Nox TxG a dit…

Ouais, j'arrive pas à télécharger non plus :(

jolicoeur a dit…

J'ai fait une erreur de manipulation mais ça y est c'est réparé, vous pouvez télécharger les gars!
Putain non, je me souviens pas du post core. Et Slint, je me rappelle pas avoir ça non plus (en fait si, mais ça m'a pas marqué!)
Sinon, moi aussi j'aime bien cet album de Middle class
J'ai vu Nox que ton blog n'avait pas été effacé depuis un moment. C'est mieux! Par contre plus de longues chroniques?

Nox TxG a dit…

Ben je sais pas j'ai pas trop le temps ces derniers temps, du coup j'fait des descriptions vite faite, les chroniques j'l'es gardent pour le zine papier! T'as du reconnaitre des disques à Yves!

pere grandet a dit…

putain la fusion quelle merde
en france en plus c'etais encore pire
http://www.youtube.com/watch?v=sWvZivRpXSI

Honquijote a dit…

Thanks for the post...

stogref a dit…

Merci pour ce skeud des Middle Class que je connaissais mal jolicoeur, j'aime bien cette grosse basse et je pense aux Big Boys et à leur côté funk, et du coup je me dis que c'est pas du post-punk mais bon chacun ses impressions non?
Ceci-dit je suis pas au jus d'un revival post-punk... Flipper était déjà du post-punk si tu veux mon avis, et pour moi le hardcore fusion c'était déjà quand le métal s'y mêlait donc je suis heureux d'avoir échappé à un truc qui j'imagine est encore pire, arf.
Ignorance is bliss. :)

jolicoeur a dit…

Les définitions, c'est compliqué. Tu vois par exemple pour moi, Big boys, c'était de la fusion. Victims family aussi. Le hardcore métal aussi bien sûr. Après, c'est quand la fusion est devenu un style bien défini que c'est devenu bien nul. C'est un peu pareil pour le post punk. Tu lis toujours le même genre de référence, Wipers, Wire, Gang of four ou Joy division... Je trouve qu'il y a un coté Joy division justement dans la basse, et puis dans le chant chez Middle class. Enfin, c'est comme ça que je le ressens.

C'est pourtant vrai que la fusion française était bien nulle.

laurent a dit…

En fait ça ressemble pas du tout à Slint! Mais à l'époque je connaissais pas Joy Division, ni The Cure et "Homeland" me fait penser un peu à eux aussi aujourd'hui.
Et en plus je me suis gouré aussi avec le post-core, je sais pas où j'ai été chercher ça, je voulais bien parler du fameux post-rock. Bref c'est pas très grave.

jolicoeur a dit…

Putain, j'ai détesté le post rock! Et pourtant, il y a certains groupes que j'ai adoré dans ce style.
Slint, j'ai écouté et c'est pas mal mais encore une fois, j'ai oublié ce que ça donnait.

stogref a dit…

Joy Division, les Cure, tout-à-fait le genre de groupes qui me laissent froid; et je sais que çà vient justement de la froideur de leur musique et du chant très glauque/borderline que je ne supporte pas. Middle Class, c'est mieux qu'çà.
Big Boys, tout comme les Minutemen ne faisaient pas de fusion mais ils mélangeaient les genres sans pour autant les fondre ensemble, çà restait rock, çà restait punk. Victims Family c'est pareil, si tu écoutes la structure des morceaux y'a pas de fusion, c'est un mélange de jazz/punk/rock/hardcore/funk et comme çà fait beaucoup c'est plus rapide de dire qu'ils font du Jazzcore!
Le métal en fusion, çà c'est plausible... mais sutout en usine. ;P

francesco a dit…

hello!
sorry but I don't speak french.
I'm devoted to your wonderful blog since many years!
Could you repost this album please?I've got it but I've lost it!
p.s. if you like italian hc,and I think so,check it out..

http://www.accaci.org/it/hardcore

jolicoeur a dit…

Hello,
Sorry for the delay. The link

http://www39.zippyshare.com/v/87889848/file.html

Yes, I love italian HC. Thank you for the link

francesco a dit…

thank you very much!!

Libellés