mercredi 18 juillet 2012

BATTALION OF SAINTS 2nd coming Ep 83 (Mystic)





Quand je pense à Battalion of saints, je pense immanquablement à la californie et quand je pense à Fernande... Non! C'est bon oublie JoliCoeur! Inutile de nous fatiguer avec tes délires mythomaniaques. Range moi cette Fernande, cette soi disant voisine grabataire qui t'aurait déniaisé, ça n'intéresse personne, et parle nous plutôt de Battallion of saints, ou de la californie, peu importe... Bon, je disais donc, quand je pense à la californie, je pense immanquablement à Battalion of saints, et quand je pense à ce Ep de Battalion of saints, je pense un peu aussi à l'Italie. Comment se fait-ce me direz vous? Je vais vous répondre, il vous suffit d'écouter le morceau Second coming et vous lui trouverez sans doute des faux airs de Raw power, à moins que ça soit contraire. Enfin bon, Battalion of saints eux, n'en avaient pas fait leur fond de commerce de la voix d'écorché vif et de la guitare légèrement désacordée, tandis que Raw power si! Ou du moins au début ce qui fait que paradoxalement, quand on écoute Second coming on peut penser à Raw power, alors qu'en fait on devrait plutôt penser à Second coming quand  on écoute Raw power. Pigé?
Ce qu'il y a de génial avec ce Ep, c'est le label. On se plaint en france d'avoir des labels un peu roublards mais c'est rien à coté de ce qu'a pu être Mystic. Visiblement le gasier (Doug Moody?) enregistrait les groupes et sortait des disques sans leurs accords. Pour ce qui  était des royalties, fallait même pas y penser. On est loin donc de ce que sont capables certains labels de chez nous. Attendez, on me souffle dans l'oreillette qu'en fait ce serait déjà arrivé avec un label parisien, mais à une échelle moindre naturellement. Nous voilà rassuré! Comme quoi en france, on est pas tant à la traine que ça!

BATTALION OF SAINTS 2nd coming Ep 83 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 9,5MB)

9 commentaires:

Anonyme a dit…

http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/320377_3955225172427_938203261_n.jpg

Anonyme a dit…

J'connaissais l'album mais je savais pas qu'ils avaient sortis un EP du même nom. Merci.

Anonyme a dit…

pour rester dans le californien des 80's , aurais-tu par hasard le EP "Welcome in paradise" de THE ADOLESCENTS ?

jolicoeur a dit…

Ils ont sorti plusieurs Eps que j'ai toujours considéré comme pas vraiment indispensable vu que tout doit être dispo sur les 2 albums. Enfin, peut être que je me trompe, j'ai pas vérifié et puis je suis pas à la recherche de toutes les versions démos ou inédites. N'empêche qu'il est bien ce Ep..
Désolé, j'ai pas le Ep d'Adolescents, je l'ai que sur la version cd de l'album bleu.

stogref a dit…

Et quand tu penses à Lulu d'honolulu que se passe t'y? Ce Ep déchire même si niveau solo-spaghetti de 'Second Coming' je préfère ceux de Davide Devoti, bien plus déjantés.
Ta version n'étant pas de Mystic, elle date de quand cette édition Super 7? Merci pour le rip!

jolicoeur a dit…

Merde! j'ai pas l'honneur de connaitre cette Lulu d'Honolulu!
Je compare BOS et Raw power, c'était juste histoire de parler! Mais j'aime bien les 2 mais j'aime pas tellement les solos. Y'a des solos dans Raw power?
C'est pas sorti sur Mystic ce Ep? C'est pourtant ce qui est marqué au dos? C'est pas le même label Mystic et Super seven?
Je pense que c'est une édition de 86 vu qu'il y a le catalogue 86 à l'intérieur et j'ai du l'acheter dans ces eaux là ou un peu plus tard. Enfin, c'est une version qui est répertoriée ni dans Flex, ni dans discogs.

Anonyme a dit…

je cherche la demo de doomdays klock ? vu que t'est bien branché ricain...

stogref a dit…

Laisse tomber je me suis fait avoir par le nombre de pochettes différentes et comme j'ai pas de skeud "Mystic" je savais pas que c'était la même chose, de là à capter pourquoi deux noms... faudra m'expliquer!
Et oui c'est bourré de mini-solos dans "Screams From The Gutter" et j'ai idée que leur style déjanté a peut-être influencé un certain Kerry King mais bon, va savoir...

jolicoeur a dit…

Désolé pour Doomsday klok, j'ai pas ça, je connais même pas!

J'en sais rien si c'est le même label. Je sais pas pourquoi, j'ai toujours le sentiment que c'était le même. Alors là pourquoi? En sachant que c'est un vieux margoulin qui tenait ça, quelles pouvaient être les raisons qui le poussaient à faire plusieurs pressages avec des noms de labels différents? Je me dis qu'à un moment il a été grillé et qu'il a rajouter Superseven pour faire croire que c'était pas le même label.
J'ai jamais fait gaffe aux solos dans Screams from the gutter, je vais réécouter ça.

Libellés