dimanche 18 novembre 2012

ELMERHASSEL - John wark Cd 96 (Spliff)


Toujours pas de série française mais ça va venir vous allez voir...
Il y a des priorités. Un collègue bloggueur a réclamé publiquement cet album de Elmarhassel, et notre code d'honneur à nous les bloggers, c'est d'accéder le plus rapidement possible aux demandes de nos amis de la confrérie.
Bon bien sûr, la confrérie des bloggers n'existe pas, vous vous en doutiez bien, mais par contre la confrérie des punks est difficile à ignorer. C'est incroyable comment certaines fois on peut se voiler la face sous prétexte qu'une personne écoute la même musique que nous. Mais je sens que le sujet est délicat et surtout que je risque de me lancer dans un laïus un peu trop long, alors on arrête là et on réfléchis pour une prochaine fois. J'invite dès maintenant la défense à préparer ses arguments, le combat sera rude!
En passant, le fait que j'ai choisi d'aborder ce sujet (pour le saborder immédiatement) à propos d'un post que Steph a fait sur son blog Rad party, est tout à fait le fruit du hasard. Je vous assure, j'apprécie le blog de Steph et ça a vraiment l'air d'être un bon gars. Et si je dis ça, c'est pas parce qu'il écoute le même genre de  musique que moi. Je le connais pas plus que ça mais ses écrits parlent pour lui (comme les miens...)
Elmerhassel, je me rappelle les avoir vu dans les années 90 dans une salle improbable de la charmante mairie communiste de Saint Vallier. J'en garde pas beaucoup de souvenir de ce concert. A l'époque, c'était trop pop pour moi et même si j'appréciais le punk mélo anglais, toute la scène MC4/Senseless things, je la trouvais un peu molle. Maintenant, cela va sans dire, j'adore! Alors quand j'ai vu ce disque dans les bacs de solde d'un disquaire Marseillais, je me suis rappelé cet article sur Rad party en me disant que j'allais sûrement faire autant plaisir à moi qu'à Steph et j'ai pas hésité une seconde. Je le connaissais pas cet album pourtant sorti sur un label français. Et bien, il m'a pas déçu.
En bonus, on trouve le Ep Pride in Ipswich et le morceau du split Ep avec Six pack, superbe reprise de 3, soit dit en passant.
Comme je disais donc, vous pouvez trouver le maxi Honour your partners sur le blog de Steph, ainsi que le triple Eps de Yardman qui est un projet parallèle d'un des mecs d'Elmerhassel et de Ed Stupids. Ils ont tous les deux joué aussi dans Chocolate dispo toujours sur l'un des blogs de Steph (des blogs, il en use comme moi des converses).
Quant à la date de cet album, elle est approximative, soit il est sorti en 96, soit en 97...

ELMEHASSEL - John wark Cd 96 (13 mp3 en 320kbps + pochette + livret 8 pages = 76MB)
    

3 commentaires:

Rad Party Photoblog a dit…

Hello Jean-Marc,
Un grand merci pour le CD de Elmerhassel et le LP de Broccoli, t'as fait doublement un heureux !

Anonyme a dit…

ça on dirait que c'est vraiment une grosse daube, hormis rad party, personne n'a commenté ce chef-d'oeuvre.
jean

jolicoeur a dit…

Tout le plaisir est pour moi Steph. Et merci pour Quarantine et le reste.
Jean, j'ai beau essayé de balancer du mélodique, ça accroche pas des masses. Pourtant les téléchargements sont aussi importants que pour le reste...

Libellés