vendredi 27 avril 2012

CORNFLAMES The farewell drive Cd 03 (Funtime)



Plus d'un mois que j'ai rien posté sur JoliCoeur.... J'espère que vous me pardonnerez mais j'étais en vacances. Pour être franc je suis parti 3 jours et c'est pas l'éloignement qui aurait pu faire que je néglige mon emo blog, étant donné que j'étais à peine à 50 bornes de chez moi et que de toutes façons, toutes les fois que je suis parti ça m'a pas empêché de remplir mes obligations de blogueur, bien au contraire! Non, j'ai oublié, c'est tout. La dernière fois que je suis venu ici, je me suis retrouvé avec ce 2ème album de Cornflames et je savais vraiment pas quoi en dire.... Ça vient pas du groupe en particulier, ça vient du style. C'est comme ça, autant le punk hardcore m'inspire, autant l'emo me laisse sans voix (et c'est pas à vous que je vais l'apprendre). Je me suis donc retrouvé confronté au syndrome de la page blanche tellement redoutée par les blogueurs (et complètement assumé par une partie d'entre eux) et j'ai jeté l'éponge. Je me suis dit, laisse tomber pour l'instant, vaut mieux rien dire que... rien dire et tu reviendras quand tu le sentiras. Le fait est que je ne sentais plus rien, à part un sentiment de libération et l'emoblog était bien le dernier de mes soucis! Jusqu'à ce qu'un commentateur me rappelle à l'ordre. Putain, qu'est ce que ça serait bien si je pouvais faire un blog et que personne ne vienne me laisser des commentaires la plupart du temps complètement hors de propos. Un blog que je ferais que pour moi et que personne ne lirait! On peut toujours rêver!
En attendant, je sais toujours pas quoi dire sur Cornflames, à part qu'on est encore dans la série des groupes  belges mais que le groupe aurait très bien pu habiter du coté de Gainesville (je trouve qu'il y a un gros coté Hot water dans leur période la plus pop, sans la double voix de bûcheron, mais avec quand même une voix éraillée et plusieurs chants) ou de Washington (parce quoiqu'on en dise, ça restera toujours la capitale de l'emo). Ça donne le ton mais ça m'aide pas beaucoup à poursuivre cet article. Alors je vais arrêter, c'est tout, je peux pas lutter et je reviendrai quand je serai de nouveau inspiré. C'est à dire quand? Je pourrais pas vous le dire. Mais je reviendrai, ne vous en faites pas. Peut être juste que ça sera pas de manière régulière. On verra...

CORNFLAMES The farewell drive Cd 03 (8 mp3 en 320kbps + livret 8 pages = 65MB)

           

2 commentaires:

fred* a dit…

Et bien tu vois, il y a un coté January Star que j'aime beaucoup. J'avais une ep de cornflames qui m'avait plus rebuté a l'époque.

jolicoeur a dit…

Ce serait quand même incroyable que tu n'aimes pas Cornflames....

Libellés