dimanche 8 avril 2012

HUVUDTVÄTT / KURT I KUVÖS Vart fria land split Lp 84 (Really fast)



Ça, c'est pas un truc que vous m'avez demandé. Non mais, faut pas déconner, faut pas croire que sous prétexte que vous soumettez quelques idées de post, je vais vous obéir au doigt et à l'oeil! C'est qui le maître à bord? C'est bibi et c'est encore bibi qui décide de quoi on parle sur ce putain de blog! C'est surtout que je suis un putain de branleur et que j'ai rien préparé de ce que vous m'aviez demandé. J'avais ce split lp sous la main et je me suis dit que ça ferait l'affaire. Comme je disais hier soir à Nox, si le précédent post t'a plu, il y a de grandes chances que le prochain soit à ton gout également. Après tout, on est encore dans le skandicore de la grande époque. La suède je vous rappelle, 440 000km² pour 9 millions d'habitants et une multitude groupes punks. Faudrait pas compter, ni faire un pourcentage mais il y a moyen de rêver devant l'ampleur de la scène. Bon, ensuite faut aimer le style, parce que faut quand même reconnaître que c'est particulier. Les groupes suédois ont tous en commun de vouloir jouer très vite et d'être super lookés. Le look, à mon avis, ça doit être pour lutter contre le froid, il y a rien de tel qu'un perfecto cloutés pour éviter la pneumonie. Enfin bref, je m'empêtre et il faudrait pas que j'en oublie de vous parler des 2 groupes qui participent à ce split Lp.
Huvudtvätt sont plus connus, ou tout plutôt sont aussi connus sous le nom de Headcleaners, et leurs disques ou du moins les originaux se vendent une petite fortune. Kurt i kuvos, je ne sais pas si c'est le cas également? De toutes façons, ils n'ont sorti que ce split Lp et je pense pas que ça soit pour la face Kurt i kuvos que les fans de hardcore suédois seraient prêts à vendre un rein. Moi en tous cas, je l'ai quasiment jamais écoutée cette face (et j'ai encore mes deux reins, mais peut être pas pour longtemps, je suis en train de me tâter pour une démo de Mob 47 à 15000 euros) et j'ai bien eu tord. Mais bon, à l'époque j'étais comme les suédois, je voulais que ça joue vite et c'est tout. Kurt i kuvos, je trouvais ça limite trop punk et dépassé. Maintenant, j'aime bien, je trouve que ça a pas pris une ride. Ce serait pas le signe que je suis devenu un vieux con? Je viens d'apprendre sur le site swedishpunk.com que le batteur de Kurt i kuvos est à l'origine du label Really fast. Et je vois pas quoi rajouter?

HUVUDTVÄT / KURT I KUVÖS split Lp 84 (19 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 78MB)

10 commentaires:

Anonyme a dit…

c sauvage ca!!!

Anonyme a dit…

ben alors , c'est koi c'bordel ??!! et la série sur les EP's punk français ? et la série sur brest ? tous fou l'camp mon pauvre jean-marc...

Anonyme a dit…

salut, voici un liens qui feront patienter certains (ah,ah...) pelle melle il y a un fanzine a télécharger, un interview de michel carval... etc : lablancheproduction.free.fr/ (bonne lecture),a +, signé : ...el butor le sanglier

Anonyme a dit…

il est ou exactement l'interview de Michel Carval ? pas trouvé....et pour patienter de quoi ?? y'à des news fraiche pour les Collab's ou bien ??

Anonyme a dit…

desolé le lien ramene a la page sur les fanzines, le mieux est de taper directement sur google : la blanche production

jolicoeur a dit…

Tu peux même pas savoir à quel point tout fout le camp mon pauvre anonyme!
J'allais demandé qui était ce Michel Carval, du coup j'ai la réponse et ça me branche bien aussi de la lire cette interview.

zak a dit…

Thanks

Anonyme a dit…

J'avais téléchargé ce disque mais pas pris le temps de poster un remerciement ! Parmi les innombrables groupes suédois dignes d'intérêt, j'avais déjà lorgné du côté de Huvudvätt et ce disque confirme tout le bien que je pense de ce groupe. Quel putain de son ! Je sais pas ce qu'on met dans les biberons suédois, mais quand je vois le résultat ... Je le répète pour la énième fois : quelle putain de scène !

Cordialement, Xav

jolicoeur a dit…

Bin écoute, ça me fait plaisir de te faire plaisir! Et puis ça fait jamais de mal de parler de cette putain de scène chez nous où on a pas encore tout à fait compris comment faire du punk efficace. J'exagère bien sur mais quel décalage quand même!

tetsuo a dit…

thank you so much for this share!!!! truly some of the best punk ever!!

Libellés